Comment bien porter une robe Djellaba ?

Tenue en général portée par les hommes et les femmes de l’Afrique du Nord. Au Maroc, la djellaba a toute sa particularité. Les djellabas sont devenues les habits typiques des femmes marocaines.

En effet, les femmes du Maroc assortissent cette tenue avec divers accessoires pour avoir une mine plus élégante. Devenue un phénomène de mode à l’échelle internationale, elle devient de plus en plus plébisciter par les femmes issues des quatre coins du monde, notamment par les femmes occidentales. Pour ces dernières, il est devenu indispensable d’ajouter cet emblème maghrébin à leur garde-robe.

Histoire

L’expansion géographique de l’islam a contribué à sa propagation et à ses transformations progressives au cours des siècles et en fonction des pays et cultures. L’actuel monde arabo-musulman a ainsi toujours été traversé par des caravanes commerciales ramenant avec elles des produits variés ; le pèlerinage à La Mecque, cité qui était déjà avant l’arrivée de l’islam une ville d’échanges commerciaux et de pèlerinages, intensifie encore les rencontres et échanges entre des peuples venant d’Asie, d’Orient, d’Afrique ou d’Europe. Cependant, l’islamisation n’implique pas que tous les peuples convertis ont adopté d’office le caftan, dont les compositions diffèrent selon les positions hiérarchiques et sociales ; des populations ou certaines ethnies berbères ont ainsi conservé leurs habits traditionnels.

Alim Khan, dernier émir de Boukhara, en caftan ouzbek (photo de 1911).
Alim Khan, dernier émir de Boukhara, en caftan ouzbek (photo de 1911).

Empire ottoman

Les caftans portés par les sultans ottomans constituent l’une des collections principales du palais de Topkapı à Istanbul. Certains d’entre eux, extrêmement précieux, étaient employés comme récompenses pour les services rendus par les plus importants notables et par les généraux victorieux à l’occasion de festivals religieux.

Régences ottomanes

Les caftans portés par les sultans ottomans constituent l’une des collections principales du palais de Topkapı à Istanbul. Certains d’entre eux, extrêmement précieux, étaient employés comme récompenses pour les services rendus par les plus importants notables et par les généraux victorieux à l’occasion de festivals religieux.

Maroc

Au Maroc, le caftan est très ancien et profondément encré dans les habitudes vestimentaires du pays. En effet il est apparu au 13ème siècle à l’époque de la dynastie mérinide5,6 où il était porté par la royauté marocaine. Mais celui-ci ne ressemble en rien à ceux porté en Perse et dans l’empire ottoman. D’ailleurs, à la différence de ces derniers, le caftan marocain est un habit exclusivement porté par les femmes.

Keswa El Kebira, robe de mariée juive, Tétouan, datant du 19 ème siècle
Keswa El Kebira, robe de mariée juive, Tétouan, datant du 19 ème siècle.

Au fil du temps, et jusqu’à nos jours, cette tenue est restée très prisée des marocaines. Et il a évolué au point que, traditionnellement, chaque ville du royaume a son propre style de caftan et sa broderie.

 128 vue(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *